23/08/2006

Présentation de la locale

La locale de Visé-Cheratte de l'Association Culturelle Paul Renotte s'est constituée à l'occasion de la préparation des journées du Patrimoine 2004, c'est à dire en octobre 2003. L'ACPR est une asbl liégeoise d'éducation permanente dont un des fondateurs est Marcel Levaux.

Du fait de son statut l'ACPR est reconnue en tant que telle par diverses autorités, malheureusement elle n'est guère soutenue par les pouvoirs publics si même elle peut disposer de divers services comme n'importe quelle association reconnue.

A Visé, Cheratte plus précisément, nous avons créé la locale en fonction de l'idée d'une reconversion socioéconomique et culturelle du quartier. Idée bien ancrée dans l'esprit de Marcel Levaux, député honoraire, et Jacques Chevalier, animateur principal de l'ACPR, rejoints dans cette optique par d'autres personnes pas nécessairement de Cheratte, ni de Visé, comme Francis Cornerotte et Manuel Madéra-Perez avec qui nous avons mis en place un partenariat pour à la fois présenter Cheratte et son Charbonnage dans sa réalité de 2004 par diverses expressions artistiques, deux expositions de photographies, deux randonnées pédestres à Cheratte-bas, une exposition d'oeuvres d'art par des amis plasticiens des provinces de Namur et du Luxembourg (les Bâtisseurs de l'éphémère).

Ces journées connurent un beau succès. On en trouve traces via de nombreuses photos sur le site de l'ACPR consacré à Cheratte : http://groups.msn.com/Cheratte .

En mars 2005, l'ACPR était aussi très active dans l'organisation de l'exposition "Triangle Rouge" à l'Athénée de Visé durant une quinzaine de jours, fournissant un stand d'oeuvres d'art sous la conduite d'une de ses animatrices : Edith Wéris, mais aussi un débat sur le militantisme humanitaire avec des personnalités telles que JP Brilmaker, pour la Ligue des Droits de l'Homme ou encore Thierry Bodson, Secrétaire Régional de la FGTB Liège-Huy-Waremme. Cette activité globale était financée par le fonds Vandelanotte via le CPAS de Visé, premier organisateur, l'ACPR comme partenaire tout comme les Territoires de la Mémoire (CAL-Liège) fournisseurs de l'exposition.

L'ACPR voulut aussi rassembler divers artistes plasticiens de la Basse-Meuse à cette occasion mais le résultat fut peu concluant même s'il nous permit de faire d'intéressantes rencontres.

L'ACPR c'est aussi en 2005 et 2006 l'organisation, en partenariat avec le cycle supérieur de l'école communale de Cheratte-bas et l'asbl AMO-Reliance, de deux marches commentées à travers Cheratte. La préparation d'une autre marche commentée en novembre 2006 avec le "Groupe-Découvertes" de Liège

Actuellement l'ACPR est directement impliquée dans un partenariat avec Présence et Action Culturelles pour l'organisation d'une séries d'activités le WE des 23 et 24 septembre 2006 dans le cadre du 60ème anniversaire de l'immigration Italienne en Belgique.

Dans ce projet l'ACPR locale est représentée par Myriam PIRON et Jacques CHEVALIER.

Ces activités de septembre préfigurent le "PROJET 2007" auquel l'ACPR est très attaché et qui sera un ensemble d'activités multi-culturelles fin octobre à mi-novembre 2007, à Cheratte, en partenariat avec Présence et Action Culturelles mais aussi la Société Royale Archéo-Historique de Visé et sans doute d'autres associations locales et régionales, un projet d'ensemble où tous les animateurs de l'ACPR seront mobilisés.

Comme vous venez de le lire, l'ACPR ne prétend pas vouloir organiser toute seule des activités, elle entend d'abord favoriser les partenariats les plus larges possibles soit en leur donnant une ligne directrice soit en participant à la ligne définie par telle ou telle association ou institution "porteuse" du projet initial.

Début 2004, l'ACPR aurait aimé développer un partenariat avec une association très connue à Cheratte-bas pour les Journées du Patrimoine, mais son Président n'acceptait pas d'être simplement membre du partenariat, il exigeait la conduite du projet par son association prônant même l'exclusion de "Présence et Action Culturelles" qualifiée par lui de "politique".

Il est anormal - par ailleurs - que le "Conseil Culturel" de Visé ne reconnaisse que cette seule association à Cheratte alors que d'autres qui ont une vocation bien plus culturelle ne disposent pas de cette reconnaissance ni de représentativité en son sein.

15:37 Écrit par Jacques Chevalier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

projet 2007 ça me plaît beaucoup, beaucoup, continuez comme cela

Écrit par : mimi pinson | 27/08/2006

Les commentaires sont fermés.