20/11/2006

Travailler sur la mémoire

On parle beaucoup de mémoire collective, dans notre cas, à Cheratte, on devrait d'abord parler de mémoires individuelles.

En fait le village est riche à ce niveau de par la diversité d'origines des habitants comme de ceux qui y ont travaillé au charbonnage par exemple.

En collaboration avec l'IHOES et le cercle photographiqe "Priorité à l'Ouverture" nous allons mener dès le mois de décembre 2006 une récolte d'interviews, avec photos des gens chez eux dans leur univers de vie, collecte de documents, reproduction de photos de famille, jaunies par le temps.

Notre premier appel via le toutes-boîtes "Visé-Magazine" nous permet de bien débuter cette folle équipée puisqu'elle nous atorisera dans ce premier temps à rencontrer cinq ancien travailleurs du Hasard.

Nous publierons sur ce blog des extraits sigificatifs de ces interviews et quelques photographies espérant que leur publication intéressera d'autres personnes à adhérer à notre démarche.

Il est ben évident que ce travail va s'étaler sur plusieurs années mais nous comptons faire état de notre recherche régulièrement au travers de diverses activités destinées au grand public comme ce sera le cas en novembre 2007 pour le trentième annivesaire de la fermeture du charbonnage de Cheratte.

Vous qui lisez notre blog, n'hésitez pas via les commentaires ou en nous écrivant au mail acpr@mail.be à participer à ce grand travail de mémoire. Nous vous en remercions d'avance.

11:51 Écrit par Jacques Chevalier dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.