28/01/2007

Jacques CHEVALIER - Photographies (2)

Il est un endroit à Cheratte où le premier vandale est le propriétaire lui-même, les victimes sont tous les Cherattois, c'est leur Patrimoine qu'il détruit (ou raffistole) pour son profit, malheureusement les Cherattois, eux-mêmes, ne se mobilisent pas pour contrer cet état de fait. C'est au Château Saroléa et plus particulièrement dans ce qui fut une espèce d'arboretum, que je suis allé me promener cet après-midi avec notre petit Samsung digimax A50, ce n'est pas de la grande photo artistique, seulement des traces pour la mémoire. Cliquer sur les diapos pour les agrandir.

dimchateau 002dimchateau 003dimchateau 004dimchateau 005dimchateau 006dimchateau 008dimchateau 022dimchateau 009dimchateau 010dimchateau 011dimchateau 013dimchateau 014dimchateau 015dimchateau 016dimchateau 017dimchateau 019dimchateau 020dimchateau 021

17:09 Écrit par Jacques Chevalier dans Photographie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Et que fait l'institut du Patrimoine ? Il m'avait été dit un jour que ce jardin, comme le Château étaient des sites classés, donc protégés, il semble que, dans ce cas, au moins les autorités communales devraient porter plainte contre ce propriétaire irrespectueux du bien de tous.

Écrit par : René | 28/01/2007

Comportement scandaleux des autorités concernées. Cette dénomination "site classé" ne sert strictement à rien si ce n'est tromper les petits électeurs que nous sommes.En fin de compte, n'avons-nous pas les hommes politiques que nous méritons ? Pendant ce temps, des milliers d'euros sont distribués pour des restaurations et des travaux souvent inutiles...et politiques.

Écrit par : SERVAIS Joseph | 01/02/2007

Les commentaires sont fermés.