06/02/2007

Reconversion socioéconomique et culturelle de Cheratte

Voilà bien un sujet qui devrait faire couler autant d'encre que de sueurs à tout qui, de près ou de loin, s'intéresse au devenir des quartiers de Cheratte. Les projets ne manqueront pas de sortir, ou re-sortir, des tiroirs, mais aussi des esprits plus ou moins créatifs de nombre de têtes pensantes, d'architectes, d'étudiants en architecture tant de chez nous que de Hollande. Notre association suit l'ensemble de ce dossier avec beaucoup d'intérêt. Hors la dimension "mémoriale", il sera fort question de social, d'économique, de gros sous en clair.

De savoir d'où ils proviennent et à quoi, précisément, ils seront destinés. Les Cherattois, tant tous ceux du bas, concernés au premier chef, que ceux du haut, doivent avoir leur mot à dire à tous les niveaux de ce gigantesque dossier.

Tous les amoureux de Cheratte, et ils (elles) sont nombreux à Visé, dans toute la région liégeoise, en Belgique et bien au-delà de nos frontières, en Hollande, en Allemagne, en France...et même en Italie et au Canada !

Nous comptons bien retisser des liens avec nombre d'amis un peu perdus de vue et par leur intermédiaire en trouver d'autres car nous ne voulons pas qu'une fois de plus on limite la discussion à un tout petit périmètre, qualifié de "ZIP", du quartier du Vinâve avec sa cinquantaine de ménages.

21:56 Écrit par Jacques Chevalier dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Un rappel à ce sujet Je planche personnellement sur ce dossier depuis 1997, j'ai écrit plusieurs projets successifs qui furent soumis aux autorités de l'époque et aux bureaux d'études comme à des consultants Louvaniste ou hollandais un peu flowwws. Plusieurs fois remanié, mon projet qui privilégie le social et le culturel est consultable via le blog en référence ci-dessous, il suffit après y avoir cliqué et lu le premier article (qui est le plus récent), de remonter à la page précédente pour tout savoir par le détail, c'est assez long à lire, c'est vrai mais c'est pourtant fort réduit par rapport à tout ce que j'ai déjà "pondu" sur le sujet, bonne lecture et parlez-en autour de vous, je suis légaliste mais je ne supporte pas la "Loi du Silence".

Écrit par : Jacques Chevalier | 06/02/2007

Les commentaires sont fermés.