14/07/2007

Cécile à Cheratte

S'il est une chose que nous apprécions c'est l'intérêt des jeunes pour le charbonnage de Cheratte. Cécile en est un exemple vivant. Etudiante en architecture, elle souhaîte faire son mémoire sur le Hasard.

Cet après-midi je l'ai accompagnée pour une visite non du charbonnage en lui-même (puisque son accès m'en est formellement interdit par le propriétaire et ce via une lettre recommandée) mais bien du quartier de Cheratte-bas.

C'était fort agréable de ressentir une telle réceptivité chez cette jeune femme quand au niveau même de Visé les responsables politiques se bouchent les oreilles et manigancent en cachette.

C'est pénible de ne pas savoir à quelle sauce sera mangé le charbonnage, nous faudra-t-il faire comme ce fut pour Flowww, nous rendre aux Pays-bas pour savoir de quoi il retourne chez Servatius ?

Une belle après-midi à Cheratte-bas, je te remercie Cécile pour m'avoir encore fait rêver à ce qu'on pourrait faire de ce quartier où, malgré tout, il fait bon vivre.

18:23 Écrit par Jacques Chevalier dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.