14/02/2007

Place à l'image choc

Parce que nous ne nous contentons pas de faire de la culture à Cheratte, parce que nous sommes impliqués dans les luttes, nous vous recommandons de cliquer sur ce lien pour découvrir une de nos militances :

http://www.youtube.com/watch?v=FYNSGvU-THA

19:11 Écrit par Jacques Chevalier dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/02/2007

Reconversion socioéconomique et culturelle de Cheratte

Voilà bien un sujet qui devrait faire couler autant d'encre que de sueurs à tout qui, de près ou de loin, s'intéresse au devenir des quartiers de Cheratte. Les projets ne manqueront pas de sortir, ou re-sortir, des tiroirs, mais aussi des esprits plus ou moins créatifs de nombre de têtes pensantes, d'architectes, d'étudiants en architecture tant de chez nous que de Hollande. Notre association suit l'ensemble de ce dossier avec beaucoup d'intérêt. Hors la dimension "mémoriale", il sera fort question de social, d'économique, de gros sous en clair.

De savoir d'où ils proviennent et à quoi, précisément, ils seront destinés. Les Cherattois, tant tous ceux du bas, concernés au premier chef, que ceux du haut, doivent avoir leur mot à dire à tous les niveaux de ce gigantesque dossier.

Tous les amoureux de Cheratte, et ils (elles) sont nombreux à Visé, dans toute la région liégeoise, en Belgique et bien au-delà de nos frontières, en Hollande, en Allemagne, en France...et même en Italie et au Canada !

Nous comptons bien retisser des liens avec nombre d'amis un peu perdus de vue et par leur intermédiaire en trouver d'autres car nous ne voulons pas qu'une fois de plus on limite la discussion à un tout petit périmètre, qualifié de "ZIP", du quartier du Vinâve avec sa cinquantaine de ménages.

21:56 Écrit par Jacques Chevalier dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

31/01/2007

Un blog qui s'ouvre aux artistes

Sur le côté, à gauche de votre écran pous avez une liste de "catégories" en cliquant dessus vous arrivez aux genres selon leur ancienneté sure le blog, de l'article le plus récent au plus ancien, cela permez, par exemple, aux passionné(e)s de photographies de tout voir ce qu'il y a sur le blog.

 

J'espère, dans un temps rapproché, pouvoir vous proposer ici des photos de mes camarades Francis Cornerotte et Manu Madéra Perez, tous deux sont des amoureux fous de Cheratte !

18:01 Écrit par Jacques Chevalier dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/01/2007

Ce blog est à vous !

Vous pouvez nous aider à rendre dynamique ce blog, c'est pas compliqué, vous êtes "artiste", vous pouvez ici proposer vos oeuvres au regard de toutes et tous, il vous suffit de nous les envoyer sur le mail chevaljak@mail.be de préférence avec une taille inférieure à 100 ko. Peut-être êtes-vous plus "branché(e)(s) sur l'écriture, adressez-nous vos textes. Bien sûr il y a des limites, un peu d'obligation, nous préférons que ce que vous nous enverrez ait un rapport, même lointain avec Cheratte, Visé, la région de la Basse-Meuse liégeoise ou... que vous y viviez. C'est un peu, comme disent les gens "modernes" : un "challenge", une confrontation de talents, une mise en jambe qui devrait nous permettre d'organiser diverses expositions et activités culturelles en notre beau pays de liégeoise basse-Meuse. Ecrivez-nous, contactez-nous, rejoignez-nous.

 

 

21:12 Écrit par Jacques Chevalier dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/01/2007

Des artistes pour Cheratte

Voila, c'est lancé, la première semaine de novembre 2007 on pourra voir à Cheratte, dans au moins trois lieux, des photographies mais aussi des peintures de divers artistes non-cherattois, dont certains nous viendront même de France, de Hollande et d'Allemagne et peut-être plus loin encore.

Faire comprendre aux Cherattois que leur village, leur charbonnage, constituent un centre d'intérêt majeur pour plein de gens d'ailleurs. C'est maintenant que tout s'organise, que tous les contacts se prennent. C'est un défi lancé par notre locale et nous nous croyons capables de l'assumer. A travers notre blog vous découvrirez beaucoup de ces expositions, en petit, en mal calibré, une idée de ce qui sera. En plus nous comptons faire des vernissages et dévernissages des événements festifs avec plein d'amis, non-originaires du village mais, amoureux comme nos artistes de celui-ci... et avec, nous l'espérons, le plus possible de Cherattois.

21:59 Écrit par Jacques Chevalier dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

06/01/2007

Une galerie pour nos artistes

Il faut bien le reconnaître il y a peu d'endroits susceptibles à Cheratte d'accueillir des expositions picturales ou autres durant plus d'un week-end. Les salles se comptent sur les doigts d'une main où alors ce sont des locaux scolaires ou sportifs. Notre association caresse le projet d'ouvrir à Cheratte-hauteurs un tout petit centre culturel dans une petite maison, on n'en parle pas trop pour ne pas susciter certaines convoîtises, mais ce n'est pas pour demain. Restent les projets sur le charbonnage et le chateau Saroléa, mais on sait pour ces dossiers que les premiers euros régionaux ne tomberont qu'en 2008 et encore, dans la seule escarcelle des démolisseurs d'abord, donc de ce côté-là c'est bernique avant longtemps.

Du côté de Visé il faut bien sûr montrer patte bleue même si nous croyons que le nouvel échevin de la Culture soit moins "élitiste tout pour Visé" que son prédecesseur qui maintenant fait dans le sport.

A l'occasion des activités autour du 30ème anniversaire de la fermeture du charbonnage de Cheratte nous voudrions profiter du congé de Toussaint 2007 pour présenter sur plusieurs sites scolaires des expositions picturales et photographiques mettant en valeur les artistes qui travaillent directement ou indirectement avec notre association : Edith Wéris, Marlène Gosset, Francis Cornerotte, Manu Madera Perez, Françoise Klauner et Michèle Holzem et sans doute aussi les quelques amies qui ont présenté leurs oeuvres lors de "Sapins en FêteS" le 9 décembre au Tchératî. ^

Mme si certaines de nos artistes n'ont pas une production artistique en rapport avec Cheratte et son charbonnage, c'est leur talent, leur passion qui nous motivent à vous les présenter et, là je pense à nos amis photographes, nous leurs demanderons des clichés de Cheratte, certes, mais aussi dans leurs collections les oeuvres différentes qui les intéressent et qu'ils (elles) veulent nous faire découvrir.

Nous voudrions que ces expositions soient aussi l'occasion çà et là d'un petit concert de musiques et chansons du monde et d'ici avec des amis artistes proche des associations qui nous sont proches.

C'est que notre budget est vraiment fort au ras des pâquerettes et notre ambition n'est pas de conditionner l'expression artistique à des repas tire-fric sur un jour ou deux sans plus.

Nous pensons qu'indépendamment des grosses cylindrées que sont les dessinateurs de bédés à Cheratte, il y a chez nous nombre d'artistes qui s'ignorent et ce serait aussi l'occasion de leur offrir des cimaises.

Si nous pouvions en l'espace de 10 ou 12 jours faire de Cheratte un lieu hyper attractif au niveau de la culture nous ferions, croyons-nous oeuvre utile et cela ferait du bien aussi aux Cherattois eux-mêmes et du mal à tous les préjugés imbéciles qui fusent de partout dès que l'on dit le nom de notre village.

Un bon moyen aussi pour promotionner notre grand projet "Cheratte, Village du Monde".

Vous qui lisez notre blog n'hésitez pas à nous laisser vos commentaires, vous pouvez nous écrire directement sur notre mail acpr@mail.be . Merci d'avance.

10:22 Écrit par Jacques Chevalier dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/11/2006

Du bois dont on se chauffe à Noël

Cheratte-Haut : Sapins en fêteS

 

C’est donc le samedi 9 décembre qu’aura lieu cette activité concoctée par les animateurs de l’ACPR, du PAC de Cheratte et de l’asbl « Li Tchératî dès 11 h au Tchératî, rue aux Communes, 37 à Cheratte-hauteurs.

 

Les sapins à l’honneur :

Saviez-vous que jadis les Romains décoraient leurs foyers de branches de sapin lorsqu’ils fêtaient Saturne ? Durant la période du 17 au 24 décembre, dans les maisons, les esclaves prenaient la place de leurs maîtres qui devaient les servir à table.

Les scandinaves plaçaient un sapin devant leurs abris pour que les esprits les protègent du grand froid.

La signification du sapin d’hiver a changé au fur et à mesure des siècles, mais toujours a représenté la symbolique des richesses que l’on trouve dans la nature, la lumière, les fruits, les cultures, la forêt et la mer. Noël ne serait pas Noël sans le traditionnel sapin !

Au départ pour le décorer on y accrochait des pommes, des confiseries et des petits gâteaux à ses branches. L’étoile qui brille à son sommet annonce la fin du voyage (les Rois Mages chez les chrétiens), le havre de paix.

Au XIe siècle, autour du Sapin, on représentait des scènes appelées « Mystères » dont celle du « Paradis » fort populaire durant l’avent. Garni de pommes rouges, un sapin symbolisait alors l’arbre du paradis.

Peu à peu, dès le XVe siècle, les sapins commencent à entrer dans les maisons, le 24 décembre, jour de la fête d’Adam et Eve, dans des pots ou cloués sur des croix de bois.

On trouve des traces du « sapin de Noël » au XVIe siècle su le parvis des églises et il fallut réglementer la coupe des arbres dès ce moment pour limiter les abus et respecter l’environnement, des pépinières ont alors été créées sous la direction des gardes forestiers.

Auparavant on décorait les maisons plutôt avec des branches de différentes espèces : le houx, le gui, l’aubépine dans les pays celtiques. L’épicéa, le pin et le buis dans les pays scandinaves et germaniques, le laurier et les branches de sapin autour des Vosges ou au sud de l’Allemagne. C’est dans cette région que s’est développé le travail artisanal du bois de sapin, c’est le pays du Noël allemand classique. La coutume du sapin de Noël est née en Alsace au début du XVIIe siècle. Pour la première fois on présentait un sapin entier sur la Grand Place de Strasbourg avant qu’il ne prenne de plus en plus sa place dans chaque demeure familiale.

Un peu d’histoire donc pour ce fameux sapin qui sera la vedette de la fête le 9 décembre. Quelques sapins y seront décorés par diverses associations de Cheratte et d’ailleurs.

Et comme c’est une fête il y aura des choses à voir et déguster. Des peintures mais aussi des photographies, de l’artisanat et plein de bonnes choses à manger et à boire d’un peu partout, d’ici et d’ailleurs dans la galerie du Tchérati de 11 h à 18 h, ensuite (sur réservation au04/362.16.36) on pourra apprécier les charmes de la gastronomie Polonaise avec le « Bigos », une variété typique de choucroute (10 € le couvert) ou encore le « Golâbki », c’est du chou farci à la viande hachée (8 €) et pour ceux qui préfèrent des mets plus classiques le Tchérati prévoit comme d’habitude son « spaghetti bolognaise » à 7 € le couvert.

Invitation à toutes et à tous !

 

Myriam Piron & Jacques Chevalier (ACPR Cheratte)

Cédric Papageorgiu (PAC Cheratte), Guy Josse (Asbl Li Tchérati).

23:39 Écrit par Jacques Chevalier dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |